Dernières infos

Venez visiter notre stand à l'INTERPOLITEX organisé à Moscou, Russie du 22 au 25 Octobre 2013. Stand N°2A4, Halle B.

 

Cliquer ici pour voir notre présentation >

 

CONTACTS

Pour plus d’informations, merci de contacter notre service commercial :

Téléphone : +33 3 89 62 30 04, Fax : +33 3 89 53 63 11

 

Plus d‘infos >

Nous sommes fiers de

Walther – model PP, PPK, PPK/S

Les Walther PP (pistolet police) PPK, PPK/S et PPK/E sont des pistolets semi-automatiques actionnés par le recul. Ils se composent d’un chien apparent, d’un mécanisme de détente à double action traditionnel, d’un chargeur en ligne et d’un canon fixe servant de guide au ressort de recul. Ils ont été fabriqués par la société Carl Walther GmbH Sportwaffen en Allemagne, puis par attribution de licence octroyée par Walther, par MANURHIN en France après la 2nde Guerre Mondiale puis aux Etats-Unis par Interarms à Alexandria, Virginie et actuellement par Smith & Wesson.

MANURHIN a fabriqué 1.200.000 unités entre 1952 et 1986.

Immortalisés par James Bond, la plupart des Walther PPK apparaissant dans les films ou les objets promotionnels des films ont été fabriqués chez MANURHIN. On les retrouve notamment dans les films suivants:

Titre du film Année Acteur
 James Bond contre Dr. No 1962 Sean Connery
 Bons baisers de Russie 1963 Sean Connery
 Goldfinger 1964 Sean Connery
 Opération Tonnerre 1965 Sean Connery
 On ne vit que deux fois 1967 Sean Connery
 Au service secret de Sa Majesté 1969 George Lazenby
 Les diamants sont éternels 1971 Sean Connery
 Vivre et laisser mourir 1973 Roger Moore
 L’homme au pistolet d‘or 1974 Roger Moore
 L’espion qui m‘aimait 1977 Roger Moore
 Rien que pour vos yeux 1981 Roger Moore
 Dangereusement vôtre 1985 Roger Moore
 Tuer n’est pas jouer 1987 Timothy Dalton
 Permis de tuer 1989 Timothy Dalton
 GoldenEye 1995 Pierce Brosnan
 Demain ne meurt jamais 1997 Pierce Brosnan
 Casino Royale 2006 Daniel Craig
 Quantum of Solace 2008 Daniel Craig

 

manppks 400px

Revolver MR 73

Le MR73 MANURHIN est un revolver à double action chambré en .38 Special/.357 Magnum. Il peut être converti en 9 mm Parabellum grâce à un barillet spécifique. Le MR73 a été fabriqué par MANURHIN et peut être équipé de canons de longueurs de 3", 4", 5¼" et 6".
Le MR73 a été développé pour répondre à la demande de la police française et des groupes d’intervention de la gendarmerie (RAID, GIGN et autres unités comparables). Le GIGN a choisi le MR73 pour sa capacité à tirer une munition de forte puissance à raison de 150 cartouches par séance d’entraînement quotidien. Il est également possible d’équiper un MR73 d’organes de visée ou de canons de 8" et 10".

La carcasse, le barillet et le canon du MR73 sont réalisés à partir d’acier spécialement conçu pour l’artillerie. Les canons sont obtenus par martelage à froid et les rayures sont réalisées au cours de ce procédé de forgeage, éliminant ainsi une étape dans la fabrication. Ceci rend la surface interne du canon extrêmemnt dure et lisse.

On retrouve, à la fois sur les modèles à double action et à simple action, une caractéristique unique : le poids de détente du MR73 est réglable. L’utilisation de roulements à rouleaux dans le mécanisme de détente ainsi que des ajustements manuels et le polissage des pièces au cours de l’assemblage final permettent de garantir une mise à feu très fiable.

Plus de 146.000 unités ont été fabriquées dans diverses déclinaisons jusqu’au lancement du modèle MR88.

La version Spécial police F1 a été utilisée par la charmante et dynamique commissaire Julie Lescaut dans la série française éponyme.

MR73 400px

Fusils d’assaut SIG SG-540, SG-543 and SG-542

Le SG 540 est un fusil d’assaut de calibre 5.56 mm mis au point au début des années 70 par la société Schweizerische Industrie Gesellschaft (SIG). Il était destiné à l’exportation et éventuellement à remplacer le fusil automatique SG 510 calibre 7.5 mm (Stgw 57 en Suisse).

Les études sur une nouvelle génération de fusils légers utilisant des cartouches de calibre 5.56mm ont commencé chez SIG dans les années 60 et abouti au SG 530-1 qui ne fut jamais mis en production. Ce modèle était équipé d’un mécanisme de recharge actionné par gaz et de recul retardé par roulements, jugé trop compliqué et trop cher à fabriquer. En 1969, SIG décida donc d’abandonner ce projet et opta pour une conception plus robuste et plus simple utilsant un mécanisme à percussion actionné par piston (inspiré du fusil d’assaut soviétique AK47 calibre 7.62 mm). Cette combinaison fut un succès et ce fusil fut produit en différentes versions : le SG 540 (calibre 5.56x45mm OTAN), le SG 542 (calibre 7.62x51mm OTAN) et la carabine SG 543 (calibre 5.56x45mm OTAN).

La production démarra entre 1973 et 1974 mais suite à des restrictions fédérales suisses sur l’exportation des armes à feu, la fabrication fut réalisée dans les installations de MANURHIN à Mulhouse. 80 000 unités ont été produites chez MANURHIN jusqu’en 1986.

Le SG-540 et ses différentes versions sont utilisés par les forces armées de plusieurs pays en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud ainsi que par de nombreuses institutions paramilitaires.

Il existe deux versions semi-automatiques fabriquées par MANURHIN spécialement pour le marché civil : le FSA-MR et le CSA-MR. Ces fusils étaient chambrés respectivement en calibres .222 Remington et .243 Winchester, les deux étant disponibles avec des chargeurs de 30 cartouches ou 5 cartouches et avec crosse fixe ou rétractable. Ces modèles ont été conçus pour répondre aux règles de la législation de certains pays imposant des restrictions pour l’usage civil de cartouches de calibres „militaires“ comme les 5.56x45mm OTAN /.223 Remington ou 7.62x51mm OTAN /.308 Winchester.

 

SIG rifle 400px

 

Lance-roquette anti-char APILAS

L’APILAS (Armor-Piercing Infantry Light Arm System) est un lance-roquette anti-char portable de 112 mm sans recul à usage unique conçu en France par GIAT Industries. Plus de 120 000 unités ont été produites par MANURHIN de 1985 à 2006. Ils sont utilisés en Bergique, au Chili, en Finlande, Colombie, France, Italie, Jordanie, Corée du Sud, Arabie Saoudite, à Taiwan et Chypre. L’APILAS est équipé d’un tube de fibre aramide et d’une lunette rétractable, d’un système de mise à feu électrique permettant le déclenchement de la charge militaire avec un angle d‘incidence pouvant atteindre 80 degrés. Un affût de tir à détection automatique monté sur trépied a également été développé pour l’APILAS.

Immortalisés

LEADER MONDIAL

right map

 

Forte d’une expérience de 90 ans, MANURHIN a installé plus de 13 000 machines y compris des lignes de production neuves dans plus de 60 pays.

MANURHIN est cotée en Bourse sur le marché NYSE Euronext depuis décembre 2010 (ISIN : FR 0010976746, Mnemo : MLMNR)

 

www.euronext.com